New-York City ! (2/2)

Notre balade se poursuivit dans le très beau quartier de Greenwich Village. Cela y était, en me promenant dans cet endroit, je redécouvrais les plaisirs qui m’avaient envahi lors de mon séjour à Chicago. Un lieu vivant, humain, historique, animé, bref, un coin de Manhattan qui m’a beaucoup plu.

Nous sommes allés acheter de quoi manger au très beau et bon restaurant végétal, by Chloé et nous avons dégusté notre burger accompagné d’un cupcake végan délicieux au Washington Square Park. Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas profité d’un agréable piquenique. Plaisir retrouvé.

Nous nous sommes ensuite baladés dans les rues et en avons profité pour nous arrêter plusieurs instants dans quelques-unes des nombreuses galeries d’art du quartier avant de nous rendre dans ce lieu fabuleux nommé,  The High line, une ancienne voie ferrée transformée en promenade champêtre sur plusieurs kilomètres de long. Un poumon vert de 2,33 km au coeur de la ville. Nous l’avons parcouru entièrement avant de nous rendre dans un autre fabuleux restaurant de cuisine végétale. Décidément, ce challenge de visiter une ville en essayant les restaurants végans est une chose pour laquelle nous avons vraiment pris goût. C’est l’occasion de nous rendre dans des quartiers que nous n’aurions pas nécessairement eu le temps de visiter ou de connaître et en plus à chaque fois, nous découvrons une cuisine de saveurs qui nous submergent le palais de bonheur. Ce restaurant, l’ Avant Garden, était encore une belle trouvaille. Allez donc jeter un coup d’oeil sur les photos de leurs plats, ils font saliver, et je vous confirme que c’est un vrai régal autant pour les yeux que la bouche. 

Dimanche matin, c’est le Metropolitan Muséum of Art ( The MET) que nous avons visité. Ce musée se situant dans Central Park est une vraie mine d’oeuvres d’art. Nous n’avons pris que quelques heures pour le visiter, mais n’avons pas pu le faire dans son intégralité. Le MET, c’est comme le Louvre, il faut vraiment le faire en plusieurs fois si l’on veut avoir l’occasion d’y admirer tous ses trésors. 

Un détour par le très chic Upper East Side, pour trouver notre restaurant végétal du midi, le Candle Café. Nous nous sommes ensuite prélassés quelques heures dans l’immense Central Park

Le soir, c’est à Chelsea que nous sommes allés manger. Malheureusement, cette fois le restaurant avait l’air, mais pas la chanson. Un peu déçu de la cuisine du Blossom, on ne gagne pas à tous les coups. La soirée fut belle tout de même, car nous nous sommes rendus dans le bar gay historique de New-York, le Stonewall inn, là où le mouvement LGBT moderne est né. Entre San Francisco et New York, nous avons eu notre charge historique en matière de naissance de mouvement pour nos droits. J’aime l’idée qu’enfin ce genre de lieu soit notre Histoire, cela montre à quel point la société a évolué et avancé. Ce soir-là, au Stonewall Inn, nous avons assisté à un super show de  Queer. C’était beau, drôle et en même temps émouvant. Je ne pouvais m’empêcher d’observer tout le monde dans la salle et de voir les sourires sur les visages de toutes ces personnes et de me dire que nous vivons à une belle époque malgré tout. 

Lundi Matin, Top of the Rock, fut notre première visite. Monter au sommet de la tour Rockefeller en pleine journée était moins impressionnant que l’Empire State Building la nuit, mais cela a eu tout de même son petit effet. C’est vraiment beau de voir la ville de là-haut. Vous l’aurez compris, entre les avions et les sommets des tours, j’aime prendre de la hauteur pour admirer le monde se dessinant sous mes pieds (pas étonnant donc que j’adore le parapente).

Redescendons sur la terre ferme pour continuer à rêver, dans le sublime MOMA. Ce musée m’a mis une claque monumentale pour plusieurs raisons, il faut dire que leur collection est immense, mais celle que je retiendrais le plus et ce moment intense en émotion lorsque je me suis retrouvé nez à nez devant "Les Demoiselles d’Avignon" de Pablo Picasso. Mon coeur s’est emballé, mes yeux se sont humidifiés, il était là, devant mes yeux, ce chef-d’oeuvre, j’avais enfin tout loisir de l’admirer. 

Un dernier fast-food new-yorkais, le Terri, avant d’aller profiter une dernière fois d’une balade dans Central Park. Vous l’aurez remarqué, nous l’avons aimé ce parc. Il est tellement grand qu’il faudra que nous y retournions pour en finir le tour. 

Ce séjour fut court, mais intense et clairement pas reposant, mais qu’est-ce que l’on a aimé cette ville. Il m’aura fallu l’apprivoiser et m’y habituer, car contrairement à Chicago, je n’ai pas eu le coup de coeur en premier lieu, mais au final, je suis tout de même tombé sous le charme. Nous avons visité une infime partie de cette ville, nous n’avons même pas eu le temps de sortir de Manhatahn pour visiter Brooklin, le Bronx et le Queens, en voilà une bonne excuse pour y retourner. 

PS : Bien évidemment, nous sommes retournés à Time Square de nuit. Magique ! 

Écrire commentaire

Commentaires : 0