Un an aux Etats-Unis : l'heure du bilan

Le 21 mai 2016, nous fêtions déjà notre première année sur le continent américain. Voilà douze mois, une nouvelle page se tournait, blanche, vierge : prête à être écrite. À cette occasion, j’avais décidé de sortir ma plus belle plume en créant ce blogue, dans l'objectif de partager avec vous mes aventures. Elles furent nombreuses, San Francisco, Chicago, la Nouvelle-Orléans, les Bahamas, Buenos Aires et bien sûr, la découverte de ma région, le parc national des Everglades, les Keys, les musées et galeries d’art, les restaurants, les bars et les différents quartiers de Miami. 

De toutes ces visites, si je dois retenir une chose : c’est le plaisir de les vivre et de rencontrer des gens ouverts, gentils et généreux. 

 

Lorsque nous avons posé les pieds à Miami, j’avais embarqué dans ma valise, ma timidité et mon manque de confiance en moi. Avec la crainte que cela s’intensifie du fait de la barrière de la langue. Tout le contraire s’est produit.

Je me suis libéré à une vitesse vertigineuse. Ma nature optimiste s’est décuplée. Ma crainte du regard de l’autre, la peur du jugement : envolées. L’effet de l’expatriation m’a insufflé une bouffée de liberté que je savoure chaque jour. J’étais heureux avant, je suis aux anges aujourd’hui. 

 

Mon couple s’est consolidé au point de devenir une alliance parfaite entre, amour, amitié et confidence. Nous avons eu la force de nous soutenir mutuellement dans les moments difficiles et les phases un peu chaotiques que l’on peut subir lors d’une expatriation. Aujourd'hui, nous nous sentons plus amoureux que jamais.

 

L’éloignement de la famille et des amis n’est pas chose aisée, heureusement, nous vivons à l’air de nouvelles technologies et c’est incroyable la façon que cela a eue de me rapprocher de certaines personnes.

Mon frère, par exemple : nous nous aimions, nous nous voyions, mais la distance nous a rendus plus proches que jamais. Il est devenu également papa, ce qui ajoute un élément non-négligeable au renforcement des liens. Nous ressentons le besoin de nous appeler toutes les semaines, de parler de ce que nous faisons. Il prend du plaisir à me montrer les évolutions de ma nièce, ses premiers gazouillements, ses premiers éclats de rire, ces jolies robes. Ma belle-soeur a eu une fin de grossesse difficile et grâce à Internet, j’ai pu les soutenir depuis mon continent d’adoption. J’ai pu être présent pour eux, alors que j’étais si loin. C’est un bonheur sans nom que de pouvoir être là, pour les moments difficiles qu’endurent la famille, et ceux des amis également,  et pour les moments de joie bien évidemment. C’est extrêmement plaisant et rassurant.

 

Lorsque je disais plus haut, que je m’étais libéré, c’est incroyable de voir à quel point. Je me suis mis à peindre, à écrire et j’ai même repris des études. Ma plus grande crainte par le passé aurait été de ne pas terminer mon cursus comme je l’ai toujours fait. Que j’aille au bout ou non, je  prends l’expérience comme elle vient, sans stress, sans peur d’un quelconque échec. Je fais et nous verrons jusqu’où j’irais. 

J’ai également commencé à donner des cours de français à une petite fille de cinq ans depuis bientôt un mois.

Je ressens l’épanouissement  dans tout ce que je fais et chaque minute qui passe me rend heureux. 

J’ai encore des projets plein la tête, l’imagination débordante, l’esprit en ébullition, je me sens simplement bien.

 

 

Je conclurai ce billet au sujet de ma première année dans le Sunshine State avec ce proverbe tibétain : "Le voyage est un retour vers l'essentiel."

 

Je vous embrasse ! 

 

Alexandre

 

Écrire commentaire

Commentaires : 6
  • #1

    CocoMaO (jeudi, 02 juin 2016 22:36)

    Bel anniversaire !
    Du bonheur libre et de l'amour nô limit, c'est un délice.
    Une belle aventure pour tous les deux j'adOre !! Vive l'Expat'

  • #2

    Lululexpat (jeudi, 02 juin 2016)

    Merci beaucoup ma Coco <3 mille baisers

  • #3

    Sisco (samedi, 04 juin 2016 08:15)

    Et bien !! Un bilan plus que positif à ce que je vois :)
    Je suis si heureuse pour toi que cette expérience t'apporte tous ces nouveaux départs ! Profites en à fond !!

  • #4

    Bertille (samedi, 04 juin 2016 23:41)

    Eh bien, tout le monde fait des bilans en ce moment sur son blog, c'est drôle !
    Je vais bientôt publier le mien, après quasi 7 ans dans le coin, il était temps que j'en fasse un ahah.

    En tous cas, ça fait plaisir de voir à quel point tu t'épanouis dans ta vie en Floride et je suis bien contente qu'on partage cette expérience de vie :)

    Bonne continuation !

  • #5

    Landon Drewes (lundi, 06 février 2017 02:10)


    I am genuinely thankful to the owner of this web page who has shared this great article at at this place.

  • #6

    Bethany Coombs (mardi, 07 février 2017 00:20)


    Hello! I simply would like to give you a big thumbs up for the great information you've got right here on this post. I am coming back to your blog for more soon.