Mes premières fêtes de fin d'année en tant qu'expat 1/2

Et voilà, ça y est, une année de plus s’achève. Nous souhaitons la bienvenue à 2016.

Riche en découvertes, 2015 aura été, malgré une actualité terrible pour la France, une période pleine de belles émotions et de charmantes attentions dans ma vie.

 

C'était la première fois que je passais l'intégralité des fêtes de fin d'année loin de ma famille, et j'ai bien cru que j'allais craquer et pleurer quelques fois. Mais que nenni ! Alexandre est devenu un grand garçon, le cordon semble enfin coupé... NON ! je plaisante. Ça ne va pas ou quoi?! 

J'ai évidemment eu un pincement au coeur, car je suis devenu tonton début décembre. Toute ma famille s'est réunie pour célébrer l'événement pour Noël et je n'étais pas là. Lorsque je verrai ma nièce pour la première fois, elle aura deux mois passés. Voici donc le revers de la médaille de la vie d'expatrié. On ne peut pas toujours tout avoir et il faut savoir être patient. J'ai tellement hâte de rencontrer ma nièce ! Qu’est-ce que je suis fier de mon petit frère.

 

Trèves de bavardage, place au rêve et au voyage ! 

 

Ils s'en est passé des choses entre Noël et jour de l’An.

 

Le 24 décembre au soir nous avons été invités chez nos nouveaux amis Bertille et Mathieu ( un couple d'expatriés français vivant en Floride depuis trois ans. Voici leur blog)

Ils viennent d'emménager à Hollywood à 20 minutes au nord de Miami. Lors de cette soirée, nous avons pris le temps de nous balader dans leur nouveau quartier et d'y prendre quelques clichés de maisons décorées. 

 La soirée fut très agréable et a beaucoup contribué à passer ce premier cap avec douceur. 

 


Table du réveillon de Noël


Décorations du voisinage


Le 25 décembre,  les cadeaux étaient au pied du sapin. Cette année le papa Noël m'a apporté une platine vinyle ( j'en rêvais depuis dix ans) avec deux beaux albums de Bjork, ma chanteuse préférée de mon époque teenager, pour qui je ne voue plus un culte, mais que je ne peux m'empêcher de remercier, car c'est le genre d'artiste qui m'a aidé à grandir et à évoluer dans ma manière de penser... ah, les mystères de l'adolescence. 

 

Le midi, nous avons pique-niqué en amoureux sur la plage. 


Cette année, le sapin, je l'ai fabriqué. peinture, carton, ficelle et gommettes et le tour est joué.

Vous remarquerez ce sublime papier cadeau de princesses... mon mari a acheté le rouleau sans regarder les motifs... 

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Bertille (lundi, 18 janvier 2016 16:25)

    Joli billet de noël :)
    Nous avons vraiment passé une beau réveillon avec vous, merci !
    Eh oui, c'est dur la vie d'expatrié(e) loin de sa famille, et ce n'est que le début pour vous. On ne peut pas tout avoir comme on dit, mais il y aura toujours plus de chouettes découvertes dans votre pays d'accueil qui feront passer plus facilement la pilule, tu verras ;)

  • #2

    Marcel Niccum (vendredi, 03 février 2017 17:00)


    Hey very interesting blog!